Stress : mes conseils pour apprendre à s’en libérer

Le stress, l’angoisse, la panique… ou tous ces ressentis qui nous envahissent au quotidien et qui peuvent en venir à nous gâcher la vie.

Quand je vous ai demandé sur Instagram si vous étiez stressés et comment se manifestait votre stress, vous avez été très nombreux et nombreuses à réagir, ce qui m’a presque étonnée je dois vous avouer. Je ne pensais pas qu’autant de personnes étaient touchées par ce phénomène. Vous avez tous, comme réaction face à cela, des symptômes différents mais dans vos réponses il est pas mal ressorti : la fatigue, les crises de tétanie, les tremblements, les pleurs, les crampes musculaires, les maux de tête et de ventre, la sensation d’oppression, les palpitations ou encore les boutons et l’eczéma. Tout un tas de choses que je connais bien, dont j’ai pu souffrir et dont il m’arrive parfois de souffrir encore.

Je dois vous avouer qu’avec le passé difficile que j’ai eu (je vous en parlerai peut-être un jour), j’ai été moi aussi, victime de crises d’angoisse que j’ai mis des années à dompter. Mais avec beaucoup de travail j’y suis parvenu. Cependant, avec ma grossesse et mes hormones dans tous les sens (on ne les remercie pas !), je dois faire face à un tas d’émotions que j’avais pourtant réussi à dominer, dont le stress. C’est pour cette raison que je vous en ai parlé sur les réseaux. Je me suis dit que ça serait une bonne chose que nous puissions en parler ensemble, sans tabous et sans jugements. Je ne prônerai jamais être une experte en la matière, mais après tout le travail que j’ai fait sur moi, j’ai envie de vous partager ce qui m’a aidé et m’aide encore aujourd’hui. Je sais que nous sommes tous différents et peut-être que ce que je vais vous confier ne vous parlera pas, mais j’espère juste que si vous êtes concernés par le sujet, vous vous sentirez mieux et que vous aurez confiance en votre pouvoir de tout changer et d’enfin lâcher prise.

Avoir conscience de son stress

Pour moi, mettre de la lumière sur ce que l’on ressent est primordial. Quand le stress nous envahit, nous sommes très vite embarqués dans une spirale infernale. Mais qu’il s’agisse d’une crise ou d’un désagrément sur le long terme, c’est juste notre corps qui nous met en état d’alerte. Et c’est là où il est important de l’écouter et de se demander tout simplement: « Qu’est ce que je ressens ? ». C’est une phrase toute bête mais qui peut tout changer. Souvent un évènement, une situation ou une personne peut nous faire remonter une émotion qui nous met dans état désagréable qui fait que l’on panique. Essayez à ce moment-là de souffler un bon coup et de vous dire : « Ok, je suis en plein stress. Je ressens telle ou telle chose ». Et c’est la où j’en viens au point suivant :

Accueillir sans jugements

Tout est dans cette phrase. Je sais que notre mental a tendance à tourner à mille à l’heure les 3/4 du temps mais il faut savoir lui dire gentiment que nous avons décider de voir les choses plus simplement. Pour dompter une émotion, il faut tout simplement l’accepter sans se braquer contre elle. Je vous rassure, j’ai été la première à me culpabiliser d’avoir ces réactions incontrôlées et j’ai été la première à me trouver faible et presque anormale en me disant que, je n’avais pas forcément de raison de stresser ou que même si j’en avais, je ne devais pas les laisser m’envahir. Mais c’est totalement humain et normal de penser cela. Alors à l’inverse je vous invite, car cela m’a vraiment vraiment aidée, à être de la plus grande bienveillance avec vous-même. Un jour une amie m’a dit, et cette phrase est restée dans ma tête : « Traite-toi comme si tu traiterais ta meilleure amie. » Et c’est là qu’on se rend compte à quel point on peut exigeant et dur envers soi-même. La raison en est simple : il est toujours plus facile de résoudre quelconque problème ou de donner quelconque conseil lorsque l’on est détaché de l’émotion. J’ai donc appris, avec le temps à ne pas juger qui j’étais et à me dire que mes émotions qui pouvaient créer ce stress n’étaient pas un frein mais au contraire, elle étaient un vrai pouvoir magique. Tout était question de travail sur soi.

Transformer le négatif en positif

Ne pas nourrir le négatif est un travail de tous les jours, mais c’est totalement réalisable. Je vais vous parler d’une petite anecdote de l’époque où j’avais des attaques de panique. Je ne supportais pas d’être enfermée dans les espaces clos, notamment les salles de classe ou les bus. J’ai identifié ce problème et ensuite j’ai essayé de transformer mon sentiment négatif en sentiment positif. Dans mon cas je visualisais, quand je prenais le bus, qu’on m’emmenait dans un endroit magnifique, un endroit que j’avais totalement visualisé dans mon esprit, un endroit imaginaire mais sublime et surtout rassurant. Il est primordial d’apprendre à se rassurer. De plus que lorsque le stress se reproduit dans les mêmes situations plusieurs fois d’affilée (comme ici l’exemple du bus), le simple fait de savoir qu’on va y être confronté nous tétanise avant même que nous soyons face à la situation. C’est pour cela qu’il ne faut jamais abandonner, car en abandonner vous nourrissez ce mal-être. Tout est dans la façon d’y faire face. Vous voyez ce que je veux dire? Et même si au début ça ne marche pas, peu importe, recommencez, encore et encore, vous avez toute la vie pour y arriver !

Savoir accepter de l’aide

Je pense qu’il est important demander de l’aide quand on se sent submerger et il n’y a pas à avoir honte, au contraire c’est une force ! Personnellement, j’ai eu recours à plein de méthodes pour apprendre à me détendre comme : la sophrologie, la méditation, l’acupuncture, la réflexologie, le yoga, les huiles essentielles, les massages, les bouquins sur le développement personnel…. il suffit juste que vous trouviez ce qui va vous apaiser vous. Je sais que c’est souvent un peu tabou et que ça peut faire peur à beaucoup de personnes mais la thérapie peut aussi être efficace car elle donne des outils pour la gestion émotionnelle. Il suffit juste de trouver la bonne personne. Parler, c’est important. Et même si ce n’est pas une thérapie vous pouvez parler à des gens en qui vous avez confiance : votre famille, vos amis, votre amoureux ou votre amoureuse… l’important est de bien choisir la personne à qui vous vous confiez car il faut que l’écoute soit sincère et bienveillante, afin que vous vous sentiez épaulés et non jugés. Entourez-vous de lumière et de personnes lumineuses pour une remise en cause saine et une belle acceptation de soi. Et n’oubliez jamais qu’il faut vous aimez tel que vous êtes. Nous avons tous nos qualités, nos défauts, nos tares et nos blocages. L’important est de toujours vouloir aller de l’avant !

J’espère que cet article, un peu différent, vous aura plu et qu’il vous aura apporté quelque chose. J’espère aussi que j’ai été claire dans mes mots, n’hésitez-pas si vous avez des questions ! Et ne vous en faites pas, vous allez très bien gérer, je crois en vous !

Je vous embrasse très fort et vous dis à très vite dans le prochain article !

18 Commentaires

  1. Aurélie
    30 janvier 2020 / 4:17

    Merci pour ces conseils. Je vais essayer de les mettre en application ❤️❤️

    • Bohaa
      Auteur
      30 janvier 2020 / 4:19

      ❤️❤️❤️

  2. Isciane
    30 janvier 2020 / 4:37

    Olala ton article me parle directement ! Il y a une petite année est demie l’angoisse est venue frapper à ma porte, il ma fait vivre l’enfer avant que je découvre que c’était ça moi qui n’avais jamais connu ça avant. À toute les personnes qui lisent cette article si vous ressentez le besoin trouver un professionnel bienveillant et compétent je vous assure ça change tout, je remercierai jamais assez ces deux professionnels qui sont venus dans mon parcours ( psy pratiquant L’EMDR et psychothérapeute/hypnotiseur), ils m’ont permis comme tu dit plus haut d’accepter mes émotions, de gérer mon passé négatif en positif
    Ça va mieux, je gère mieux même si c’est pas encore toujours bien on avance. Merci pour ton article j’espère sincèrement que ça aidera d’autres personnes !
    Prend soin de toi ❤

    • Bohaa
      Auteur
      30 janvier 2020 / 4:54

      Merci ma belle pour tes mots. Tu peux être fière du travail que tu accomplis, continue ! Je t’embrasse fort <3

  3. Oumy
    30 janvier 2020 / 4:45

    le stress domine ma vie, je souffre de perte de cheveux et d’eczéma Je suis littéralement une boule de stress . Nous devons juste respirer et prendre un moment pour nous détendre. Merci de tes conseils

    • Bohaa
      Auteur
      30 janvier 2020 / 4:50

      De rien ma belle 🙂 Je suis sure que tu vas y arriver, ne baisse jamais les bras surtout. Je t’envoie plein de belles ondes et te fais de gros bisous <3

  4. Fabienne
    30 janvier 2020 / 5:45

    Quel bel article et quel travail déjà accompli! Bravo à vous! Partager ce genre de chose est primordial car nous sommes tous confrontés à nos démons. En étant « observatrice », vous avez tout compris et êtes sur le bon chemin.
    Bien affectueusement,
    Fabienne

    • Bohaa
      Auteur
      30 janvier 2020 / 6:49

      Merci Fabienne !

  5. Clémence
    30 janvier 2020 / 6:05

    Très belle article, je me suis retrouver dans certaines choses ! ❤️

    • Bohaa
      Auteur
      30 janvier 2020 / 6:48

      Merci ma belle ! J’espère qu’il t’aura apporté du positif ❤️

  6. Marine
    30 janvier 2020 / 7:10

    Waouh, magnifique cet article. T’es mots font tellement du bien. J’ai pas mal d’angoisse et de stress dans ma vie. Mais j’essaye tous les jours de faire du travail sur moi-même. Grâce à ton article, on voit les choses autrement. Alors merci pour cet article qui fait du bien au cœur et à la tête. ❤️

    • Bohaa
      Auteur
      30 janvier 2020 / 9:03

      Avec plaisir 🙂 surtout continue ce travail sur toi qui t’aidera à aller toujours plus loin. Bravo à toi ❤️

  7. ADÉLAÏDE
    30 janvier 2020 / 10:28

    Coucou camille ! Tout d’abord merci pour ton article qui est touchant Je suis également en pleine période compliquée, trouble anxieux généralisé qui se traduit par toutes ses petites choses que tu décris ça, fait plaisir de voir que nous ne sommes pas seules et je suis aussi étonné aussi de voir que de nombreuses personnes sont touchées par le stress….

    • Bohaa
      Auteur
      31 janvier 2020 / 8:22

      Beaucoup de personnes sont touchées mais souvent n’en parlent pas c’est pour ça que j’ai eu envie de le faire. Surtout ne t’en fais pas cela peut se gérer et je suis sure que tu vas réussir à t’en libérer 🙂 Tu n’es pas seule et surtout tu es forte ❤️

  8. Célia
    30 janvier 2020 / 10:43

    Wow!
    Lorsque j’ai lu ton article, les mots ont raisonnés en moi comme un écho.
    Petite, je sortais beaucoup, je n’avais pas peur de partir à l’aventure, j’étais très curieuse et !
    Depuis quelques années, j’ai du mal à gérer stress et anxiété, j’ai peur de tout, n’ai plus tellement confiance en moi, je ne sors quasiment pas, et pense à tout et n’importe quoi, mélangeant troubles du sommeil et crises de paniques, ce qui a même réussi à me causer des problèmes de santé…
    Néanmoins j’ai envie de m’en sortir, de libérer cette petite fille rayonnante que j’étais et que je suis, de ce qui m’empêche d’être pleinement épanouie! La vie est belle et se doit d’être vécu en se sentant bien un peu plus chaque jours!
    Merci beaucoup pour cet article libérateur, sincèrement!
    Je te souhaite pleins de belles choses à l’avenir! Et merci encore! ⭐️

    • Bohaa
      Auteur
      31 janvier 2020 / 8:20

      Merci à toi pour tes mots 🙂 tu vas y arriver j’en suis sure car la petite fille rayonnante que tu étais est encore la, elle est juste perdue sous tous le stress. Continue de croire en toi car tu as raison la vie est belle et elle t’apportera de merveilleuses surprises 🙂 je t’embrasse fort ❤️

  9. 1 février 2020 / 9:36

    Je fait très régulièrement des crises d’angoisse (qui peuvent me faire faire une crise d’asthme voir un malaise) car durant mes années de collèges j’ai été harceler, frapper… J’avais énervement du mal à me calmer mais j’ai trouver la solutions c’est d’écouter dans mon coin de la musique (c’est très souvent les musiques d’Arcadian) même si en ce moment beaucoup de souvenirs me hantes et c’est très compliqué de me calmer. Je fait également des crises de paniques(je me met à trembler et à pleurer et il se peux que je fase un malaise )quand y a trop de monde autour de moi (par exemple pour moi aller à un concert peux se transformer en cauchemard ou en une épreuves) bon j’ai appris à ne plus paniquer mais il m’arrive des fois de faire une crise. Merci beaucoup Camille pour cette article il m’a fait du bien, il est super bien écris et tu y a mis tout ton coeur sa se voie et se ressent quand ont le lis. Je vais essayer de mettre tout des conseils en application dès que je ferais une crise. ❤

    • Bohaa
      Auteur
      1 février 2020 / 11:35

      Merci à toi de t’être livrée. Continue avec ces petites choses qui t’apaisent et te rassurent et surtout n’oublie pas que tes émotions ne sont pas tes ennemies. Petit a petit tu arriveras à les maîtriser et tu peux déjà être fière de toi ! Plein de bisous ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *